• Camille

« Je voudrais un devis » : à savoir si vous espérez une réponse

Mis à jour : sept. 4

J’aimerais faire un point sur deux questions que je reçois (trop) fréquemment par message.


Pour ma part, j’y réponds encore poliment… Mais je connais bien des prestataires de l’événement et du mariage qui, lassés, ne prennent même plus cette peine et se contentent d’ignorer.


Et pour cause…



1. « Quels sont vos tarifs »


Parfois précédée d’un bonjour et suivie d’un merci, mais pas toujours, cette phrase m’étonne.


Imaginez passer chez son boulanger sans même regarder la vitrine et lancer : « combien ça coûte ? », ce serait plutôt étrange, non ?



Dans mon cas, ma vitrine est mon site Internet. Il est accessible à partir de tous mes réseaux sociaux et annuaires en ligne, et vous pouvez trouver l’ensemble des prestations proposées et les tarifs associés en seulement deux clics.


Encore plus pratique, vous pouvez télécharger la brochure complète au format .pdf !


Cet affichage public est un choix que tous les professionnels du mariage ne font pas, pour diverses raisons, ce que je comprends et respecte. Si je l’ai fait, c’est notamment pour que vous puissiez savoir avant même de me contacter si votre budget est globalement en adéquation – ce qui permet de passer rapidement à la partie la plus agréable pour tout le monde : imaginer et vous accompagner dans votre projet.


Lorsque je reçois un tel message, j’en déduis donc que la personne n’a pas pris la peine de se rendre sur mon site Internet pour avoir un aperçu de mon travail.


Elle ne sait donc tout simplement pas qui je suis, ce que je propose, comment je travaille, quelles sont mes valeurs et mon univers… et il y a fort à parier qu’elle a lancé cette phrase à tous les prestataires de la région, sans présélection.


Ça s’engage mal…


2. « Je voudrais un devis »


Là encore, les formules politesses sont trop souvent absentes et je déplore de devoir rappeler cette évidence : la courtoisie est une marque de considération qui ne coûte quand même pas grand-chose.


Cela dit, ça semble a priori moins mal engagé qu’avec la phrase précédente. Sauf que…


Là encore, imagine-t-on contacter son maçon en lui disant simplement : « je veux un devis », sans prendre le temps de préciser si on souhaite une maison ou une terrasse, les dimensions, les matériaux, etc. ?



En fonction des projets, un devis sur-mesure est souvent nécessaire.


Mais comment puis-je proposer quoi que ce soit si je n’ai aucune information concrète ?


Bien sûr, on n’a pas forcément tous les détails techniques en tête quand on se lance dans les préparatifs de mariage, et conseiller les futurs mariés sur la proposition la plus adaptée à leur besoin fait partie mon métier.


Pour cela, il faut que j'aie les moyens de comprendre ce besoin.


Si vous espérez un devis personnalisé, alors il me faut nécessairement des indications… personnelles !


Ce que j’ai besoin de savoir est simple, et consiste en un minimum d’éléments.


Des éléments objectifs :


  • Quand et où : une saison et une région, voire une date (pour que je vérifie mes disponibilités) et une ville (pour que je calcule mon kilométrage) ;


  • Quel format : réception sur une journée ou un week-end, cérémonie civile et réception le même jour ou non, nombre d’invités...


NB : Si êtes encore dans le flou total, alors, dites simplement que vous n’êtes pas encore fixés : c’est déjà une information en soi.


Des éléments subjectifs :


  • Qui vous êtes : votre couple ou famille, votre mode de vie, vos goûts…


  • Votre mariage « dans l’idée » : son style, son ambiance, son esthétique…


Idéalement, précisez aussi le type de prestation que vous recherchez : organisation, coordination de jour-j, scénographie et décoration, cérémonie laïque…


Si vous hésitez sur l’intensité du soutien dont vous avez besoin (gestion de A à Z, conseil ou complément), il me sera alors possible de vous proposer plusieurs devis comparatifs en dosant différemment le type et la quantité d’accompagnement.


Mes prix ne sont pas négociables, mais toutes les formules sont modulables ; je ne fais jamais figurer une prestation inutile, j’adapte autant que possible ce qui peut l’être, je regroupe même des prestations si je le peux.


3. Bonus : « Merci, de rien, au revoir messieurs-dames » (Perceval de Galles)


Enfin, ce qui me laisse sans voix au moins autant que les deux questions précédentes, c’est le silence radio qui suit ce genre de message dans 80% des cas (et qui explique en grande partie pourquoi la plupart des prestataires de mariage ne traitent tout simplement plus ces approches).


Profitons-en donc pour faire un dernier point courtoisie.


Ce qu'on attend d’un prestataire lorsqu'on le contacte est qu’il prenne le temps d’étudier la demande, de concevoir une offre adaptée puis de répondre.


A ce titre, j’estime que me tenir au courant et décliner poliment l’offre si on change d’avis, de projet ou qu'on choisit de faire appel à un autre prestataire est une marque de respect élémentaire.


Encore merci à toutes les personnes (majoritaires, heureusement) qui prennent cette peine, c'est très apprécié !


Et comme dit le poète : « Merci, de rien, au revoir messieurs-dames ! » (Perceval de Galles)



Que vous soyez un peu perdu parmi toute l’offre du secteur du mariage est normal. Lorsque vous contactez les prestataires dont vous aimez le travail, profitez-en justement pour poser vos questions : un professionnel passionné sera toujours ravi de vous conseiller… pour peu que vous lui donniez matière à le faire !

 

Angers, Pays-de-la-Loire et Grand Ouest

06 75 82 45 33

Formulaire d'abonnement

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest

N° SIRET : 850683202000 12

Conditions générales de vente

©2019 by Quorum (Camille THOMAS)